POKEMON DEBILITAS GO !

Du nouveau, du neuf, du new, du smart !

Voici que des bandes de jeunes algorithmiquement décérébrés envahissent des espaces publics, notamment les jardins, ordinairement voués au calme, à la promenade, à la contemplation de la nature. Mais la nature c’est tellement ringard !

Ils se lancent à la chasse aux pokémons, de petites créatures mochardes inventées dans les années 90, qui à l’époque étaient des figurines de papier, jeu de cartes mais aussi jeu vidéo qui s’est vendu à  des millions d’exemplaires. Les enfants en raffolaient. Sont-ce aujourd’hui les mêmes qui ont grandi ? En tout cas pas dans leur tête…

Depuis, les géniaux ingénieurs de la Silicon Valley ont récupéré les créatures pour les intégrer à leur vaste programme de « réalité augmentée », d’objets et de conneries connectés.

Eux qui mettent leurs enfants dans des écoles où on utilise le tableau noir et la craie et où on sollicite l’expression artistique des élèves, se réjouissent de la captation des jeunes par les écrans dans le monde entier, de la télé à l’ordi, de l’ordi au smartphone, du smartphone à la tablette. D’autant que les adultes super responsables, les « décideurs » (!) tous adeptes de la religion du FRIC et du business ne jurent que par les bienfaits de cette « révolution numérique » qui changerait notre rapport au monde et à la réalité comme a pu le faire l’invention de l’imprimerie. Aujourd’hui Gutenberg pourrait s’appeler Zuckerberg (à 31 ans il est la neuvième fortune mondiale avec 43 milliards de dollars, source Wikipedia). Ne  parlons pas de Bill Gates et ouvrons des facebook à tire-larigot pour enrichir un peu plus le jeunot hyper brillant qui rayonne au firmament des milliardaires et fait baver tous les petits besogneux du web et ces milliards d’accros aux réseaux dits sociaux.

En France, cette institution débilitante qu’est l’Éducation Nationale s’efforce, à coup de millions d’€, de vulgariser les tablettes auprès des élèves pour en faire de futurs crétins cyber soumis et des consommateurs ad hoc, une version revisitée de la citoyenneté. Ils n’auront d’ailleurs à cet égard rien à envier à leurs profs. Quoi qu’il en soit on leur laissera le droit de vote, sachant et tablant sur le fait qu’ils seront des millions à ne pas l’utiliser…

Et déjà ces braves jeunes gens, compulsifs du smartphone et du « t’es où ? », peuvent oublier un moment les réalités atroces de ce monde et l’exploitation individuelle de leur propre vie, telle qu’elle leur est concomitamment préparée à coup de loi travail par exemple, sachant que d’autres lois du même acabit suivront, en conformité à la constitution. («C’est quoi ? »)

Une nouvelle liberté leur est acquise : celle de pouvoir se livrer à cette chasse débile aux petits avortons sur l’écran magique de ce qui sert désormais au plus grand nombre* de prothèse à l’intelligence.

Qu’importe ! De vastes perspectives s’ouvrent ainsi à la psychiatrie.

POKEMON DELIRIUM GO !

Le maire de Bressolles (Ain) a pris un arrêté municipal (en date du 9//8/2016) pour interdire purement et simplement l’implantation virtuelle de pokémons sur le territoire de sa commune. Une interdiction motivée par des soucis jugés réels. Lire ICI

* car cette maladie est universelle et gagne même les vieux, quasiment tous également conquis par ces gadgets de destruction massive. 
« Ils ne mouraient pas tous mais tous étaient frappés »
LA FONTAINE, Les animaux malades de la peste

Un PDF de l’ouvrage : Le téléphone portable un gadget de destruction massive.
Un article : Les vrais dangers du portable.
Une vidéo : Téléphone portable, sommes nous tous des cobayes ? (53’14!).
Tout ça accessible
 ICI.

Mais ne jetons pas nos portables. D’autres dangers bien plus graves, bien plus imminents nous menacent peut-être. Et qui nous en avertira sinon le portable avec ses milliers d’applis et ses pokemons qui nous font la nique ?

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Quel rabat-joie ce Théophraste !

 Web addiction Web aliénation Web déréliction*

*Déréliction : Religieux. État de l’homme qui se sent abandonné, isolé, privé de tout secours divin. Délaissement.
Le Petit Robert.

___________________________

Pourquoi Thébaïde News : lire Présence et retrait
Lire aussi :
Qui est Théophraste
___________________

Et sur Più Poesia :
Éclectisme au fil des jours. Plus de poésie ! Plus de vie !

Contacter Théophraste : lionelf@laposte.net

Publicités