Une ode champêtre

Théophraste aime marcher, randonner. Il le fit longtemps avec des groupes de différentes obédiences. Il se lassa de tous et décida de marcher seul. Parfois il propose à quelque connaissance de l’accompagner. Marche et conversation se conjuguent alors ; un peu comme le suggérait Aristote et ce peut être un double plaisir que de jouir de la nature et du charme d’une conversation. Ces moments là sont rares cependant, alors il marche seul et jouit exclusivement de la nature.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Une de ces promenades préférées est décrite en un paragraphe d’un article précédent, Devos Folie humaine :

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Que l’on soit parisien et tout à coup saisi d’une envie de vraie nature, il suffit d’emprunter le métro et le RER B jusqu’à son terminus Saint-Rémy-les-Chevreuse (où vivait Raymond Devos). Tout de suite les prairies et les vaches vous accueillent, vous êtes à la campagne. Longer la petite rivière Yvette, traverser Chevreuse et monter jusqu’aux bois de la Madeleine, vous êtes alors sur le chemin Jean Racine qui peut vous mener jusqu’à Port-Royal, mais c’est assez loin, ou bifurquer à travers cette jolie forêt jusqu’au château de la Madeleine et redescendre sur Chevreuse par un chemin antique et un escalier des géants.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Racine fortement lié à l’abbaye de Port-Royal arpentait cette campagne qui lui a inspiré ses Odes. On pourra lire l’une d’elles dans La bibliothèque de Théophraste.

CheminRacine.JPG

Une poésie douce, pastorale, un hymne à la nature, aux accents presque virgiliens.

C’est ICI.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Au long de l’Yvette

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

_______________________

Pourquoi Thébaïde News : lire Présence et retrait
Lire aussi :
Qui est Théophraste
___________________

Voir aussi La bibliothèque de Théophraste :
Éclectisme poético-philosophico-littéraire au fil des jours.

Contacter Théophraste : lionelf@laposte.net

Publicités